Taos et Los Alamos

Taos la montagneuse

Nous avions vu nos montgolfières mais le voyage ne s’arrête pas là. Nous partons pour Taos.

Toas est un village perché en altitude (on a perdu 20 degrès depuis Phoenix). Niché dans les montagnes, c’est un spot idéal pour la randonnée, la découverte des animaux et le ski en saison. Nous logeons dans un chalet installé dans la station de ski (pas ouverte).

Pour nous rendre de Albuquerque à Toas nous avons pris la route de la Turquoise. Magnifique route qui slalome entre les terres rouges et les villages. Nous avons assisté à une fête indienne (danse et nourriture), aperçue en bord de route. Les habitants descendent en grande majorité des indiens d’Amérique et on prit du temps pour nous expliquer quelques aspects de leur culture. C’est un peu plus long mais ça vaut le coup !

Nous changeons complétement d’ambiance et pénétrons dans le monde de Pocahontas  Trois intêrets majeurs à Taos : les montagnes, le village de Taos Pueblo et les Rio Grande.

Le matin de notre arrivée nous partons pour une excursion en montagne. Il y a du verglas et de la neige ! Très belle randonnée avec comme point culminant un beau lac d’altitude.

• • •

L’après midi nous sommes parties visiter le village de Taos Pueblo. C’est est le village des Etats Unis le plus ancien qui ai été habité tout au long de l’histoire. Le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. On peut y visiter le village et ses habitations typiquement indiennes. Les maisons des Pueblo sont accessibles par une échelle sur le haut de la maison de chaux.

Je ne partagerais pas avec vous des photos du village. J’ai trouvé la visite dérangante. Le lieu est beau, les maisons typiques très jolies toutes blanches avec leurs volets bleus. Mais c’est un lieu de vie, un village vivant et habité. J’étais très gênée, j’ai trouvé cela voyeuriste. Je n’ai donc pris aucune photo.

La visite du village a été réalisée par une jeune fille. C’est le seul point positif, elle nous a expliqué beaucoup de choses sur les croyances et l’artisanat indien.

• •

Sur le chemin vers Los Alamos, nous avons fait un détour pour aller voir le septieme plus haut d pont des Etats Unis avec 172 mètres au dessus du fleuve. C’est le Gorge Bridge. Ce dernier surplombe le Rio Grande. Magnifique prise de vue. Il parait que ce pont a servit dans une scène de « Terminator Salvation ». Le pont est long de 182 km et se situe à environ 19 km de Taos.

Los Alamos et le Bandelier National Monument

Los Alamos. Le nom de cette ville vous parle peut être car c’est là que fut conçue la première bombe atomique. Le « Manhattan project » a été installé et dirigé de Los Alamos. Nous ne sommes pas allées dans le centre de la ville mais avons visité deux parcs : le Bandelier National Monument et Vallee Calderas.

Commençons par le Bandelier National Monument.

Sentiers de randonnée au bord des falaises, forêt à perte de vue, l’attraction forte du parc ce sont les maisons troglodytes des ancêtres des Pueblos.

Vous ne pouvez pas allez jusqu’au parc directement. Il faut se garer et ensuite prendre une navette pour rejoindre le Visitor Center.

Si vous suivez la randonnée qui vous mène aux troglodytes, vous surplomberez la vallée avec une petite rivière en contre bas. Il est aussi possible de grimper via 4 échelles pour atteindre une sorte de terrasse réservée aux rites ancestraux.

Notre passage au parc de Vallee Calderas a été un autre moment fort de notre voyage.

En approchant du site nous apercevons au loin des petits points noirs. Sur le long de la route il y a des panneaux partout qui insistent à la prudence suite à la présence potentielle de Wapitis. Nous n’avions qu’une envie : en voir. Nos jumelles étaient cassées, il était difficile de savoir ce que nous apercevions au loin.

On fonce à la cabane des rangers et leur demandons si ce sont des Wapitis que nous avons aperçus. Ils sont dubitatifs et nous disent qu’ils ne sortent que la nuit. Mais nous on en était sur ! Il y avait des Wapitis dans la plaine.

Anne Sophie Fusco

Nous cheminons tranquillement dans cette plaine immense et là : aucun doute ! Ils sont là ! On se hâte essayant d’approcher au plus près. C’est à ce moment que 100 Wapitis se lèvent et commencent à courir …. VERS NOUS ! La panique. Finalement ils devient de leur course et nous contournent.

Nous commençons à courir pour rejoindre la voiture et les apercevoir une dernière fois. Ils ont finalement traversé à 3 mètres de la voiture  Merci Anne Sophie pour les photos !

Le retour

Nous avons ensuite passé une nuit à Santa Fe. Jolie ville avec un centre ville coquet. Très typique d’Amérique Latine.

Nous avons ensuite rejoint l’aéroport d’Albuquerque et avons laissé la voiture là-bas.

Juste un petit point sur la voiture. L’essence ne coûte rien, mais alors vraiment rien. Le plus vous descendez au Sud le moins c’est cher. Nous étions 4, la voiture n’a pas été un poste de dépense si important. Même en ne ramenant pas la voiture à LA. Il est très facile de conduire, de se garer et de circuler dans les villes. Le pays est un pays de voiture. De même pour les logements. Aux USA il est possible de louer des chambres de 4 personnes. Pratique.

Le voyage s’est achevé par un vol interne vers LA.

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply