Valises posées : au Québec

Arrivée à Montréal

C’est l’anniversaire de Monsieur Clément et nous voilà partis en road trip autour du saint Laurent. En créant le parcours, j’ai mis un point d’honneur à faire en sorte que cela plaise à Clem. J’ai concocté un voyage très nature, tourné vers la faune et les parcs nationaux.

Ce qui explique que nous n’avons passé qu’une seule journée à Montréal. Dodo chez l’habitant, petite balade dans le centre … clés de la voiture en poche et c’est parti pour les grands espaces.

Parc de la Mauricie

Deux nuits dans notre premier parc national ! Et deux nuits sous la pluie ! Qu’est ce qu’on a pris la flotte ! Ça a donné des paysages magnifiques notamment autour des grands lacs mais quand même 

Le parc est géré par  » Parc Canada ». Il est d’environ 536km2. Il se trouve à 2h de Montréal. Beaucoup d’activités y sont proposées notamment nautiques. (Randonnée, pêche, vélo, kayak, baignade ….)

En terme de faune c’était un peu décevant. On a vu des empreintes d’ours et de grands cervidés qui nous ont mis l’eau à la bouche et …. un nid de serpents  (je pense que c’était aussi à cause de la pluie)

Le soir on a essayé tant bien que mal de faire sécher nos affaires dans la voiture (surtout ne rien laisser dehors à cause des ours) …. ça nous à valu de charmantes odeurs dans l’habitacle.

Il y a deux types de parc au Québec : ceux qui sont gérés par la SEPAQ et ceux gérés par PARCS CANADA. En fonction des parcs que vous prévoyez de visiter, les deux organismes proposent des abonnements annuels qui peuvent s’avérer intéressants. Pour PARCS CANADA il est de 67 dollars pour les adultes. L’accès est gratuit pour les moins de 17ans. Pour la SEPAQ il est de 77dollars pour les adultes et permet également d’avoir une nuit en camping gratuite en semaine. C’est aussi gratuit pour les moins de 17ans.

Pour ceux qui souhaitent camper, le concept est top. Les campings sont tous propres, les espaces individuels suffisants. Les espaces communs sont bien agencés et nettoyés régulièrement. Le personnel des parcs est vraiment disponible et aidant. C’est aussi une alternative pour les petits budgets car il faut le dire … le Québec est un budget.

Les parcs proposent souvent deux options : le self service (avec votre propre tente ou véhicule) et le prêt à camper (on en parlera plus en détail a la fin du blog car nous l’avons testé)

Nous on a adoré l’expérience camping !

Direction Québec et les chutes Montmorency

On remballe le matériel (trempé) et nous partons vers Québec. J’avais prévu une nuit en dur après le camping. L’objectif était de passer la journée à Québec et de dormir près des chutes de Montmorency.

Québec c’est vraiment mignon et ça se fait bien à pied. Cette ville fortifiée a été fondée en 1608. Elle est située entre terre et mer et nous amène facilement aux temps des grands navigateurs et des découvertes de l’autre monde.

Nous avons visité le vieux centre, entièrement pavé et très vivant. Beaucoup de restaurants et de jolies boutiques dans les petites rues pleine de vie. On a adoré gouter un café au lait sucré au sirop d’érable !

Arrêt photo sur l’esplanade qui surplombe le saint Laurent. Nous avons profité des artistes de rue, nombreux à cet endroit.

Et pour finir, balade sur les remparts qui permettent de surplomber la ville et de faire de jolies photo.

Une journée, on a trouvé ça suffisant même si je pense qu’il doit être agréable d’y poser les valises quelques jours.

Nous avons logé dans un Bed and Breakfast à 5min à pied des chutes. On a profité pour les voir de nuit et de jour. Magnifiques ! Si vous logez à Québec prenez le temps d’aller y faire un tour. Cela se situe à 30min de la ville.

La dame du BnB était adorable. On a passé deux supers nuits comme à la maison et fait sécher dans son jardin tout le matériel de camping.

Parc Jacques Cartier

Le lendemain nous avons passé la journée dans le parc de la Jacques Cartier. Une seule idée en tête voir des originaux, les fameux cervidés canadiens. Les plus gros du monde !

La parc a une superficie de 670km2 et se situe à une petite heure de Québec. Le parc est géré par la SEPAQ.

Le parc est chouette, très joli, avec des chemins de randos très différents les uns des autres et pour tous les niveaux . Le parc suit la fameuse rivière Jacques Cartier. C’est un super endroit pour le Kayak, avec de beaux rapides.

Nous avons fait le sentier de randonnée « Les loups ». Ça grimpe beaucoup les premiers kilomètres mais quel bonheur quand on arrive en haut. La vue est époustouflante. On a presque envie de chanter du Pocahontas.

Nous avons aussi pu voir des maisons de castors, entendre un ours fuir à notre arrivée et …. alors que l’on désespérait… finalement nous les avons trouvé !!! Une maman original et son bébé !!!! Moment fort du voyage !!!

Restez tard le soir, pour le coucher du soleil (ou tot le matin pour les lève-tôt). C’est le meilleur moment pour voir les animaux. Les originaux par exemple sont couchés dans l’herbe toute la journée et se lèvent pour brouter au coucher du soleil.

Le clou du spectacle : Tadoussac et les baleines

Départ pour Tadoussac le lendemain. Trajet un peu long mais avec des paysages superbes. Nous traversons la magnifique région de Charlevoix ( région natale de Céliiiiiine Dion ^^). Entre Québec et La Malbaie nous n’avons pas pris le chemin le plus court mais sommes passés par la baie Saint Paul et Les Éboulements pour longer la côte. On se croirait en Norvège avec les maisons de couleurs éparpillées sur le chemin.

Petit arrêt à la baie Sainte Catherine avant la traversée en ferry du Saint Laurent et là … Le rêve devient réalité. Devant nous trois petits rorquals ( petite baleine de 6m environ) se baladent sous nos yeux ébahis. Une colonie de belugas s’amuse au loin. Tout ça à quelques mètres de la côte. Même pas besoin de jumelles. Je crois que je ne me suis toujours pas remise de ce moment :).

Nous traversons le saint Laurent pour rejoindre un ancien ranger à la recherche de l’ours noir. Avec l’aide d’un petit goûter-appât, les voilà qui arrivent : gros mâles, femelles et petits. On est contents. On avait déjà testé l’expérience au parc de la Mauricie et hormis des raton-laveurs nous n’avions rien vu.

Dodo dans un logement miteux à sacré coeur et c’est reparti pour une croisière en zodiac sur le saint Laurent.

Nous avions choisi ce mode de transport car nous ne voulions pas être dans les grands cargos chargés de touristes. Et le kayak au vu du temps et du courant nous à paru un peu trop foufou.

Je crois que le moment où j’ai vu cet énorme rorqual de 26m sortir de l’eau juste devant nous restera un des moments les plus forts de mes voyages. (J’ai même versé ma petite larme). On a pu rester 30min sans qu’aucun autre bateau ne vienne gêner l’activité de la baleine. Pas perturbée, elle est sortie de l’eau régulièrement pour respirer. Nous avons aussi vu une baleine bleue, un groupe de 300 phoques gris, des belugas et des dauphins.

En zodiac le tour de 2h30 vous coûtera aux alentours de 80$ pour les adultes et 60$ pour les enfants. Nous avions réservé avec AML. Il y a quelques autres compagnies mais beaucoup plus petites, avec moins de départ à la journée. Un dernier conseil : prenez la croisière du matin. Il y aura moins de monde et les animaux sont plus actifs le matin. Combinez la visite avec le musée marin qui se situe en haut du ponton de départ pour une meilleure compréhension des animaux et recherches scientifiques.

Bien que l’expérience soit magique, je dois avouer que j’ai trouvé que nous étions très (trop ?) proches des animaux et que nous étions vraiment nombreux à un moment sur l’eau. Notamment quand les gros bateaux touristiques étaient là.

Les baleines ne sont pas présentes dans la baie de Tadoussac toute l’année. La meilleure période pour les observer se situe entre juin et octobre. Les seuls mammifères présents à l’année sont les belugas.

Le Saguenay

Le lendemain départ pour le Fjord du Saguenay. C’est un ancien glacier recouvert par la mer. Cette fissure est vieille de plusieurs millions d’années. Il fait partie des plus grands fjord de la planète avec ces 103km de long. Son nom signifie « là où l’eau sort » car il se jette dans un estuaire à plus de 100km de l’océan.

Il y a trois secteurs relativement éloignés les uns des autres : la baie de Tadoussac (avec le parc marin), la baie Sainte Marguerite, et la baie de l’éternité plus au nord. Nous avons choisi la baie de l’éternité pour changer de paysage. Le parc est géré par la SEPAQ.

Nous voilà donc à planter la tente pour deux nuits. Le parc est vraiment beau. Et change des parc que nous avons vu précédemment. Beaucoup d’activités nautiques sont proposées dont du kayak à la rencontre des bélugas.

Nous avons fait deux randos : Le sentier de la statue , assez fréquenté mais avec une vue magnifique sur les hauteurs du Fjord et le sentier Les caps long de 20km, beaucoup moins fréquenté qui mène à un magnifique point de vue.

Rive sud du Saint Laurent

Aucun guide ne proposait un périple de 15 jours passant de la rive nord à la rive sud. Que nenni ! J’avais réellement envie de voir la Gaspésie. Nous avons donc traverser le saint Laurent avec la voiture (c’est d’ailleurs pour cela que nous ne sommes pas partis en camping car). Nous avons traversé à Forestville avec un arrêt aux Escoumins pour revoir les baleines.

La traversée nous a coûté une centaine de dollars et a duré 1h. C’était un gain de temps énorme pour passer sur la rive sud.

Arrivée sur la rive sud à Rimouski, puis route jusqu’au parc de la Gaspesie. La côte vaut le détour. C’est joli, un peu nordique.

Le parc de la Gaspésie, est pour moi le plus beau que nous ayons fait au Québec. Il est géré par la SEPAQ. Le parc a historiquement été créé pour protéger la dernière colonie de caribous présent au sud du Saint Laurent. Dans l’enceinte du parc se trouve le mont Albert plus haut mont du Québec sud. La flore n’a rien à voir avec ce que nous avons pu voir jusqu’ici. On respire les grands espaces, les arbres à perte de vue et les rivières à saumon.

Pour le logement j’avais fait des folies. Réservation à été prise au gîte du mont Albert, qui n’a de gîte que le nom. Hôtel de luxe installé dans l’ancien pavillon de chasse historique, il est magnifique. Les salles du restaurant sont ornés d’énormes têtes d’élans. Il y a aussi un sauna et hammam. Le menu du soir du restaurant vaut le coup.

Le parc national de la Gaspesie

C’est simple on a adoré ! Le premier jour nous avons réservé pour pouvoir randonner jusqu’en haut du mont Jacques Cartier pour espérer apercevoir des caribous.

Il n’y a pas plus de 100 accès par jour en haut du mont pour éviter de perturber les animaux. Il faut etre dans les premiers à la navette qui ne circule que le matin. Nous n’avons pas eu de mal à y accéder mais faites attention aux horaires.

Le paysage est radicalement différent de tout ce qu’on a pu voir jusque là. Plus rocailleux. On est contents d’avoir nos chaussures de rando pour protéger nos chevilles. Cependant la randonnée n’est pas dur.

Finalement on les a bien vu nos caribous ! Il en reste actuellement 200 individus dans le parc. On en a vu 4 … plus que 196 :).

• • •

Le lendemain nous partons en haut du mont Albert, le plus haut mont du Québec sud. La rando est un peu plus difficile car plus escarpée. Ça monte dur mais c’est surtout la descente qui m’a posé problème car ça glissait beaucoup malgré les chaussures de rando. Une fois en bas, la fin du parcours est plat et traverse de nombreux types de paysage.

En haut du mont nous avons vu d’autres caribous. Magnifiques paysages encore une fois.

Le parc du BIC

Dernière étape du voyage avant le retour à Montréal.

C’est mignon le parc du Bic. Il est tout petit, à peine 33km2. Il est géré par la SEPAQ. C’est un parc maritime, situé dans l’estuaire du saint Laurent.Il y a des colonies de phoques communs qui viennent là pour leurs mues avant l’hiver. Beaucoup d’oiseaux pour les ornitologues.

Nous avons effectué les randos suivantes : le pic champlain et la grève. Les randonnées ne sont vraiment pas compliquées. Observation des phoques avec un rangers (qui fournit des grandes vues) àla pointe aux epinettes. 

Comme je vous le disais en début d’article je voulais tester leur système de tente en dure (je n’avais pas reussi à en réserver avant). C’était chouette ! Super concept entre la maison et la tente. On est au milieu du parc mais avec le confort d’avoir l’électricité, un frigo et un lit. C’est assez cher, environ 100$ mais la tente peut accueillir 4 personnes. J’ai trouvé cela super pour les familles. Il y a deux petites tentes dans la tente pour le dodo.

Et c’est déjà la fin du voyage.

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply