Journée de trek à Kalaw et Pindaya

La grotte aux 8 000 bouddhas de Pindaya

Nous sommes arrivés à Kalaw un peu les mains dans les poches. Pas de logement, pas de guide pour un treck …

Kalaw est le point de chute birman le plus connu pour les randonneurs du monde entier. Vous entendrez parler du fameux treck de trois jours qui part de Kalaw et descend vers le lac Insle. Il y a aussi possibilité de réserver des trecks plus courts, de un ou deux jours comme nous l’avons fait. Les treck passent par des domaines agricoles, des paysages typiques des montagnes birmanes et vous amènent aux contacts des ethnies locales. Il y en a pour tous les goûts.

On a trouvé très facilement un guide pour une journée de treck dans les montagnes de Kalaw : la chouette Kayla ! Mais ça on vous en parle après. Nous avons « booké » le treck chez Sam’s Family (On conseille c’est top !).

On s’est aussi dégoté un petit logement dans une ancienne maison coloniale magnifique ! Kalaw est une ancienne station de villégiature anglaise, la présence des anglais notamment dans l’architecture est encore bien visible. Aujourd’hui, les riches birmans viennent y chercher l’air frais des montagnes durant la saison sèche.

Nous pensions pouvoir partir treker deux jours mais nous sommes arrivés trop tard à Kalaw. Nous sommes partis dans la ville de Pindaya qui se trouve à 2h de Kalaw.

Cette dernière est connue pour sa grotte aux 8 000 bouddhas. Nous y avons passé l’après midi. La grotte en elle même vaut vraiment le détour. C’est très impressionnant.

Nous nous sommes aussi arrêtés chez un fabriquant d’ombrelles qui nous a expliqué et montré toutes les étapes de production . Le père travaillait les partis en bois, tandis que les deux filles s’occupaient de peindre ou de décorer les ombrelles avec des fleurs. On nous a offert du thé et laissé prendre de belles photos.

La route entre Kalaw et Pindaya est superbe. Sur le retour, le coucher du soleil a rendu les paysages rouges. Les ouvriers agricoles finissaient le travail. C’était une ambiance spéciale, apaisante.

Journée de trek dans les montagnes de Kalaw

Le deuxième jour à Kalaw nous partons en treck à la journée dans les montagnes alentours avec notre guide : Kayla. On s’équipe en mode treck et notre guide arrive en tongues avec des chaussettes. Le fou rire. 

On a vraiment pu échanger avec elle toute la journée, sur sa vie de jeune femme en Birmanie, les coutumes, la religion. C’est vraiment intéressant et simple comme discussion. C’est peut être ce qui m’a le plus plu finalement. Comment comprendre un pays si ce n’est en échangeant avec ses habitants ?

Le treck en lui même n’est pas difficile, c’était la chaleur qui était pesante. Il fait 20 km, c’est une boucle qui fait le tour de Kalaw. Nous sommes passés par des paysages de montagnes et de rizières, des domaines agricoles et avons pris le thé dans le village de l’ethnie Palaung.

Lors de cet arrêt Kayla m’a fait essayer une tenue traditionnelle : beau chapeau à pompom je n’ose pas vous présenter le résultat final. ^^

Pour le déjeuner nous nous sommes arrêtés dans un bouiboui avec un magnifique point de vue sur les montagnes. Kayla a fait notre repas.

Pour ceux qui ne souhaitent pas marcher trois jours, les trecks à la journée sont de bonnes alternatives. Vous verrez également beaucoup de choses en terme de paysages et vous pourrez échanger avec les ethnies locales.

J’ai adoré notre passage à Kalaw. L’ambiance de la ville, les gens rencontrés, les paysages … J’y serai bien restée quelques jours de plus 🙂

Le lendemain nous partons pour Mandalay. Suite au prochain article 🙂

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply