Que faire en deux jours à Phnom Penh : Nos 3 coups de coeur

Phnom Penh est loin d’être une grande ville asiatique irrespirable. A taille humaine, elle peut être visitée à pied.

Nous n’y sommes restés que 2 jours pleins car nous n’avons jamais été fans des grosses villes. Toutefois Phnom Penh offre de jolies surprises et voici notre top 3 !

Coup de coeur 1 : La prison S-21 : Tuol Sleng

A environ 30 min de marche de l’hyper centre (Palais Royal). Comptez 2/3 $ en tuck tuck. Entrée 5 $ sans audio guide, 8 $ avec audio guide. Comptez 3h de visite.

On débute avec le truc le moins fun du monde. La prison, centre de torture, S21.

Ne commencez peut être pas vos vacances avec cette première visite. Mais c’était une « bonne » surprise pour nous d’avoir un contenu de cette qualité. La visite avec audio guide est très bien faite, on y apprend beaucoup sur les conditions de vie des détenus, les techniques de torture et l’organisation des khmers rouges.

On ne peut que vous conseiller de prendre l’audio guide (ou un guide).

Ouverte en 1975 au début du régime des Khmers rouge (75-79), elle a été installée dans un ancien lycée. Aussi la visite se fait elle par bâtiment : Bâtiment A, B et C. On estime entre 12 000 et 20 000 le nombre de personnes à y avoir été enfermées. Seulement 12 personnes y survivront.

Hommes, femmes, enfants, tous seront soumis à la torture ou exécutés pour des fautes qu’ils n’ont souvent pas commises. Une chose est sûre cependant, qui rentrait à S-21 avait commis un crime au yeux de l’Angkar (dirigée par Pol Pot). Les surveillants torturaient ensuite les prisonniers pour leur extorquer des aveux. Quand le responsable du camp (Camarade Douch) jugeait les informations recueillies sous la torture fiables et suffisantes, il signait l’arrêt de mort du détenu qui était envoyé dans un camp d’extermination.

Page sombre de l’histoire mais si récente qu’elle explique encore bien des choses dans le Cambodge actuel. C’était pour nous une visite historique qui nous a beaucoup appris.

En supplément, je vous conseille de regarder le film « D’abord ils ont tué mon père » de Angélina Jolie. Il retourne un peu le ventre mais est très bien réalisé et nous a semblé plutôt documenté et réaliste.

Coup de coeur 2 : Les restaurants

Quel régal ! On ne savait même plus ou donner de la tête tellement tout avait l’air bon ! Phnom Penh concentre un nombre incroyable de restaurant de différents genres. De même que de nombreux cafés.

Un conseil, baladez vous et laissez vous tenter.

Deux gros coups de coeur pour nous :

  • David’s homemade noodle : En face de « Friends the restaurant » qui est conseillé dans tous les guides. Ce petit restaurant de noodles fait maison ne paye pas de mine et pourtant … quel délice :). Simple, efficace et vraiment pas cher (le repas nous a couté 6$ pour deux). Nous y avons aussi passé un très bon moment avec la famille, à trinquer toutes les 30 secondes avec le petit gars. On ne sait pas si c’était une technique pour nous faire boire nos bières plus vite mais en tout cas c’était très efficace ^^
  • Un restaurant Coréen dont je ne pourrais vous dire le nom car écrit en cambodgien ^^ Nous étions les deux seuls touristes. Ça a d’ailleurs pas mal intrigués. Tout était écrit en cambodgien, impossible de savoir ce que nous avions commandé. Finalement nous voilà avec un très bonne soupe de noodle et du boeuf. On s’est régalé. C’est la décoration tout en bois et en plantes qui nous a bien plu en premier lieu.

Tout ça pour vous dire que si vous allez chercher un peu plus loin que les restaurants conseillés dans les guides touristiques, à Phnom Phen, vous ne serez pas déçus ! De plus, la nourriture Khmer vaut vraiment le détour. A goûter :

  • Le Lok Lak (teeeeeellement bon !!!!)
  • L’Amok
  • Le Curry Khmer

Coup de coeur 3 : Le musée national

A coté du Palais Royal. Entrée 10$ sans audio guide. Comptez 1h de visite.

Le musée en lui même ne casse pas trois pattes à un canard mais le bâtiment vaut le coup d’oeil ! Un peu cher (10 dollars), il faut vraiment prendre le temps de flâner dans le jardin central. Regarder les enfants nourrirent les poissons des bassins… C’est vraiment ce moment de détente que nous avons apprécié hors du brouhaha de la capitale.

Le café restaurant attenant au musée et lui aussi un petit havre de paix et les smoothies y sont sympathiques.

Bonne visite !

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Adélie
    14 janvier 2020 at 14 h 57 min

    Hello ! C’était un plaisir de faire votre rencontre aujourd’hui. Plus d’excuse pour m’appeler Joëlle, Pascale ou Marcelline 😉 !
    Et parce que ça me fait rigoler mais… j’ai aussi pris une photo de cette fresque du palais pour illustrer mon article sur Phnom Penh.
    J’espère que l’on se recroisera sur les routes !
    A très vite
    Adélie

Leave a Reply